Assemblée générale 2018 : vers une relance du rôle de l’Alliance

L’Assemblée générale de l’Alliance Française de Moldavie s’est tenue le mercredi 20 juin en présence de Son Excellence, M. Pascal LE DEUNFF, Ambassadeur de France en République de Moldavie.

Une activité toujours soutenue dans un contexte difficile

Ouverte par le Président de l’association, Alexandru MUNTEANU, elle a permis de faire le point sur une activité 2017 qui est restée soutenue dans un contexte local compliqué lié au repli démographique notamment. Malgré tout, l’Alliance Française de Moldavie demeure la première école de langues étrangères du pays et le français continue à rester attractif auprès d’un public qui apprécie les méthodes d’apprentissage, la qualité de l’équipe pédagogique et les multiples activités et services offerts par l’association.

Une nécessaire remobilisation des équipes de l’Alliance autour de la promotion du français

Ceci n’a pas empêché le Directeur, Emmanuel SKOULIOS, d’appeler à la “remobilisation” de ses équipes “afin de mieux promouvoir le français”, dans le milieu scolaire notamment, et tout particulièrement auprès des parents d’élèves.“Le français ouvre des perspectives importantes. Pour les études en France, mais également en termes d’emploi. La France est ainsi un des premiers investisseurs étrangers en République de Moldavie et les entreprises recherchent des francophones. Il y a aussi des opportunités nombreuses à l’international lorsque l’on maitrise le français.”

De nouvelles offres de cours et une valorisation des certifications linguistiques officielles

Dans cette perspective, il indiqué que l’Alliance mettrait en place dès la rentrée de septembre 2018 de “nouvelles offres de cours pour mieux répondre aux besoins des apprenants et accueillir, en particulier, tout ceux qui ne peuvent plus apprendre le français en milieu scolaire notamment compte-tenu des nombreuses fermetures de classes de français.” Qu’une vaste opération de promotion du français serait conduite en concertation avec l’Ambassade également.

Il a enfin souhaité que les certifications de français proposées par l’Alliance Française, mais aussi par le centre Cambridge English, soient mieux valorisées, tant auprès des publics scolaires, que des entreprises. “L’Alliance Française de Moldavie est le seul centre agréé pour les examens de français en République de Moldavie. Elle est également un centre autorisé pour les examens d’anglais de Cambridge English depuis 2013. Ces examens et tests d’anglais sont pour la plupart reconnus en dispense de l’épreuve de français ou d’anglais au baccalauréat moldave. Ils sont nécessaires pour poursuivre des études supérieures à l’étranger. Il est également intéressant que les entreprises se les approprient car elles participent à la qualité de leurs services.”

Une relation sereine et constructive entretenue avec l’Ambassadeur de France et ses équipes

Mais surtout, cette Assemblée générale a été l’opportunité, pour le Président de l’association et le Directeur, de souligner l’excellente collaboration qui s’est engagée avec la nouvelle équipe en place à l’Ambassade.  Une véritable relation de confiance s’est instaurée avec l’Ambassadeur en particulier, et son équipe. Elle ouvre des perspectives et permet de redonner de l’efficacité au dispositif qui porte une porte importante de la coopération française en Moldavie. Le passage vers les nouvelles modalités de financement et de mise en œuvre des actions de coopération en République de Moldavie s’effectue dans les meilleures conditions possibles, grâce également aux contacts entretenus désormais avec les équipes dédiées du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères à Paris.

Dès cette année 2018, une partie des moyens alloués à l’action linguistiques sont à nouveau gérés par l’Alliance Française en coordination avec l’Ambassade et sur la base de priorités et de projets définis en concertation étroite.

Cette relation sereine qui se met en place redonne toute sa place à l’Alliance Française au cœur du dispositif de coopération français en Moldavie et est mobilisatrice pour toutes les parties.

Un soutien appuyé de l’Ambassadeur de France et une priorité affichée

Dans ce contexte, l’Ambassadeur de France a clairement apporté son appui à l’Alliance Française et affiché sa volonté de faire de la promotion du français en Moldavie une priorité. Une volonté qui se traduira dans les faits dès les prochains mois avec la mise en oeuvre d’actions concrètes de soutien au français.