Assemblée générale 2019 : un bilan satisfaisant

Assemblée générale 2019 : un bilan satisfaisant

Réunie en Assemblée générale le 1er Mars autour de son Président, Alexandru MUNTEANU et de Son Excellence, M. Pascal LE DEUNFF, Ambassadeur de France en République de Moldavie et Président d’Honneur de l’association, l’Alliance Française de Moldavie a dressé le bilan de son activité en 2018 et décidé de ses orientations pour 2019.

Un exercice 2018 satisfaisant et des perspectives encourageantes

Présentée par le Directeur, Emmanuel SKOULIOS, entouré de son équipe, l’activité 2018 a permis de dresser un bilan globalement satisfaisant, tant sur le plan de l’activité propre de l’association que sur celui des actions de coopération conduites au titre du partenariat avec l’Ambassade de France et le ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères.

Tour à tour, l’Ambassadeur de France Pascal LE DEUNFF, Alexandru MUNTEANU et Emmanuel SKOULIOS se sont félicités de l’excellence de la relation entretenue entre l’association et l’État français qui a permis de voir le partenariat engagé se renforcer en 2018.

Un partenariat avec l’État français qui se renforce

Dans ce contexte favorable, l’Alliance Française a ainsi  pu conduire à son terme les actions de coopération culturelle, linguistiques et de promotion de l’enseignement supérieur français définies en concertation avec l’Ambassade de France en 2018. En 2019, ce partenariat se renforcera encore un peu plus et désormais l’association gèrera la totalité des moyens de coopération culturelle, linguistique, universitaire et de promotion de l’Enseignement supérieur français mis en oeuvre par l’État français en République de Moldavie. Les grandes priorités de la coopération resteront l’organisation d’évènements à forte visibilité – Festival du Film Francophone et Nuits Pianistiques de Moldavie Mer Noire -, le soutien aux classes bilingues francophones et aux enseignants de français du pays, l’appui à l’Espace Médias Tech et aux centres de ressources et d’information sur la France contemporaine de l’Alliance Française en province, et, enfin, le renforcement de la coopération universitaire et les actions de promotion de l’enseignement supérieur français, avec notamment un appui à la mobilité étudiante vers la France des jeunes moldaves.

Une activité propre portée par la nouvelle offre de cours et une priorité à l’investissement

Avec le lancement de la nouvelle offre de cours de français en septembre dernier, la dynamique du centre Cambridge English et de ses examens dont l’attractivité progresse fortement auprès des jeunes moldaves, avec la réorganisation de l’équipe et sa re-mobilisation, l’activité propre de l’Alliance Française s’est achevée sur des signes encourageants malgré un contexte démographique difficile.

Ces bons résultats ont permis d’engager des efforts en faveur des agents, notamment des professeurs, qui font et continueront à faire l’objet de toutes les attentions en 2019 si la tendance de confirme. L’occasion aussi de rappeler que l’Alliance Française de Moldavie continue à rechercher des professeurs de français, mais aussi d’anglais, compétents.

Mais surtout, les marges retrouvées et un soutien de l’État français au travers d’une subvention dite de Soutien au Tissu Associatif Français à l’Étranger (STAFE), ont permis de relancer la nécessaire politique d’investissements dans les locaux de Chisinau. Celle-ci se poursuivra en 2018 avec en ligne de mire l’amélioration de l’accueil des apprenants. Des travaux d’investissement sont également envisagés à Balti, deuxième ville du pays, où l’Alliance Française dispose d’une annexe.

Le Conseil d’administration de l”association a également validé le principe de lancer une réflexion sur l’ouverture éventuelle d’une nouvelle annexe enseignante à Cahul, dans le Sud du pays, ainsi que celui du développement de ses activités d’enseignement à Tiraspol dans la région de Transnistrie.

Le Conseil d’administration se renouvelle

Enfin, le Conseil d’administration a également eu à se prononcer sur le renouvellement d’un de ses membres suite à un départ. À l’unanimité, la proposition du Président Alexandru MUNTEANU de désigner Iulia TELEUCA a été approuvée.

Directrice de la société française Bargues Agro Industrie filiale du groupe Maître Prunille et membre de la CCI France Moldavie, ancienne professeur de français, Iulia TELEUCA a toujours été une promotrice infatigable de la francophonie en République de Moldavie. C’est d’ailleurs la vivacité de la francophonie dans le pays qui a été en grande partie à l’origine de l’implantation de cette entreprise française à Telenesti.

Elle s’était vu décerner, en 2018, le grade de Chevalier dans l’Ordre national du Mérite agricole français.

Personnalité locale très appréciée, Iulia TELEUCA rejoint désormais le Conseil d’administration de l’Alliance Française de Moldavie. Sa présence témoigne aussi de la volonté de l’association de renforcer ses liens avec le monde économique et ainsi de mieux promouvoir l’usage du français dans les entreprises et de rappeler que sa pratique est aussi synonyme de débouchés professionnels.