Études en France : découvrez les universités n’appliquant pas de droits différenciés

Études en France : découvrez les universités n’appliquant pas de droits différenciés

À partir de la prochaine rentrée universitaire, le Gouvernement français a pris la décision d’introduire des droits d’inscription différenciés pour certains étudiants internationaux, à savoir notamment ceux nonoriginaires de pays de l’Union européenne. de l’Espace Economique Européen (Norvège, Islande, Liechtenstein), de Monaco, d’Andorre, de Suisse, et les résidents du Québec,

Les étudiants moldaves possédant également un passeport roumain continueront à bénéficier des mêmes droits d’inscription que les étudiants français, européens ou ressortissants de pays de l’Union européenne. de l’Espace Economique Européen (Norvège, Islande, Liechtenstein), de Monaco, d’Andorre, de Suisse, ainsi que que es résidents du Québec,

Néanmoins le cadre de la mise en place de ces nouveaux droits d’inscription différenciés et des exonérations pour les étudiants internationaux, certains établissements d’enseignement supérieur français dont la liste suit, ont adopté des délibérations exonérant tous les étudiants internationaux des droits différenciés à la rentrée 2019.

Liste des établissements ayant adopté des délibérations d’exonération partielle générale

Ainsi, dans les Universités Aix-Marseille, Avignon, Bordeaux-Montaigne, Bourgogne, Bretagne Occidentale, Caen, Clermont Auvergne, Dijon, École Nationale d’Ingénieurs de Tarbes, Ecole Normale Supérieure Paris-Saclay, Haute-Alsace, Institut National Polytechique de Toulouse, INSA Rennes, INSA Strasbourg, INSA Toulouse, INSA Val-de-Loire, Institut National Universitaire Champollion, La Réunion, Le Havre, Littoral, Lorraine, Lyon 1, Lyon 2, Lyon 3, Montpellier 3, Nanterre, Nantes, Nice, Nîmes, Paris 10 Nanterre, Paris 13, Paris 5, Paris 7 Diderot, Paris 8, Paris Est Marne-la-Vallée, Paris Sud, Pau et Pays de l’Adour, Perpignan, Picardie, Poitier, Reims, Rouen, Saint-Etienne, Savoie Mont-Blanc, Strasbourg, Toulon, Toulouse I, Toulouse 2, Toulouse 3, Tours, Université Technologique de Belfort-Montbelliard, les étudiants qui s’inscriront à la rentrée 2019 dans ces établissements acquitteront donc les mêmes droits que les étudiants français et communautaires.

Pour plus de détails (durée de l’exonération, modalités de reconduction) et pour les établissements qui ne figurent pas dans cette liste, les candidats sont invités à s’adresser directement aux établissements et pour tout renseignement sur les études en France ou les nouvelles dispositions relatives aux droits d’inscription, contactez Giovanni CAVALLARO – Correspondant Campus France Moldavie Tél. +373 22 23 45 10